Je ne suis pas un grand joueur de jeux vidéos étant donné que j’ai toujours dix mille idées de projets qui me passionnent énormément. Par contre, c’est toujours bon de se lâcher lousse une fois de temps en temps.

Normalement, quand l’envie me passe, je joue avec un jeu durant une semaine et ensuite j’en perds le goût puisque je vais y rejouer peut-être seulement le mois prochain. Pour ce qui est de Skyrim, je n’ai toujours pas perdu l’intérêt, et ce après 60 heures de jeu. Juste ce nombre pour moi est tout un exploit. J’avais joué à Oblivion et celui-là ne m’avait pas tellement accroché dû à son système de Level Up qui fait monter soi-même et tous les autres joueurs. Quand je deviens plus fort, ce n’est pas normal que tuer un rat prenne encore 3 coups…

Avec Skyrim, c’est plus dosé. Par exemple, sur un groupe de 4-5 personnes, uniquement une ou deux vont être plus fortes. Ainsi, nous pouvons sentir notre puissance sur les plus faibles et tout de même avoir un défi avec les petits derniers.

L’autre point qui me permet de toujours y revenir, c’est la diversité des possibilités. Avec World Of Warcraft, c’est de la baston pure et simple; avec Skyrim, il y a tellement d’habilités différentes que le jeu peut changer selon nos humeurs.

Thumbs up pour Bethesda et son excelent titre

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *